Artistes

Percussionniste, marimbiste, diplômée de l’Université Préfectorale d’Aichi au Japon, Akino a étudié en France le marimba dans la classe d’Eric Sammut au CRR de Paris, puis la percussion au Conservatoire National Supérieur de Paris dans la classe de Michel Cerrutti ainsi que la musique de chambre.
Elle se produit depuis au sein de plusieurs orchestres français et japonais, tels que l’Orchestre de Paris, l’Orchestre Philharmonique de Radio France, l’Orchestre National de France, l’Opéra National de Paris, l’Orchestre National de Lyon, l’Orchestre National de Lorraine ou encore le Nagoya Philharmonic au Japon.
Elle participe également à de nombreux projets de création et ensembles de musique contemporaine à Paris, tels que Le Balcon ou l’ensemble L’Itinéraire, ou lors de nombreux festivals.
Avec le duo l’Iris (percussions-piano, duo formé avec Yoko Kojiri), Akino se produit en France et au Japon et obtient notamment  le 1er prix au 13ème Concours International de Musique de Chambre Contemporaine de Cracovie.

Voir le catalogue

Après un cursus de Cor au CNSM de Paris, dans la Classe d’André Cazalet et sanctionné par un Premier Prix à l’Unanimité, Joël Lasry remporte un Premier Prix et un Prix du public au Concours International de Porcia en 2009 et un Deuxième Prix au Concours International de Brno en République Tchèque. 
Il poursuit depuis une activité musicale variée: régulièrement invité à se produire dans nombre d’orchestres français (Orchestre de Paris, Orchestre Philharmonique de Radio France), parfois en tant que 1er Cor (Orchestre de l’Opéra de Marseille, Opéra de Toulon, Orchestre National de Lorraine, Orchestre de l’Opéra de Paris), il affectionne aussi les plus petites formations (il est membre de l’ensemble Le Balcon) ainsi que la musique de chambre (il est régulièrement invité à jouer avec le violoniste Pierre Fouchenneret, avec qui il a enregistré en 2017 le Trio pour violon, cor et piano op. 40 de Johannes Brahms, en compagnie du pianiste Eric Lesage, à paraitre prochainement au label B-Records).
Ses premiers contacts avec la direction d’orchestre ont lieu en 2011, année o˘ il intègre la classe de Philippe Ferro au CNSM de Paris. Depuis 2014, il travaille fréquemment avec les musiciens amateurs de l’Orchestre Impromptu; en Juin 2017, il a dirigé l’ensemble Le Balcon lors d’un concert de musique contemporaine à Bogota en Colombie. 

Voir le catalogue

Arthur Lavandier est un compositeur français né en 1987.
Collaborateur régulier de l’orchestre Le Balcon et de son directeur musical Maxime Pascal, il crée avec eux trois opéras (De la terreur des hommesLe Premier meurtre et La Légende du Roi dragon), et de nombreux arrangements (Shéhérazade de Nikolaï Rimski-Korsakov, les Mirages de Gabriel Fauré ou encore la Symphonie Fantastique d’Hector Berlioz).
Il est depuis 2017 compositeur en résidence à l’Orchestre de chambre de Paris, avec qui il crée l’arrangement des Mélodies Irlandaises d’Hector Berlioz et plus récemment Le Périple d’Hannon, pour ténor et orchestre, basé sur le seul texte carthaginois ayant réchappé au sac de la ville.
Deux autres créations avec l’orchestre, un cycle de mélodies et un petit opéra (tous deux en collaboration avec l’écrivain Frédéric Boyer) sont à venir.
Travaillant aussi du côté du cinéma, il est co-compositeur de la musique du long-métrage Minuscule – La vallée des fourmis perdues, qui obtient en 2015 le César du meilleur film d’animation.
Arthur Lavandier est en 2012 finaliste du grand prix de composition Reine Elisabeth, et lauréat en 2014 du prix SwissLife À quatre mains, en tandem avec le photographe Julien Taylor.
Il compose à cette occasion l’opéra de chambre Bobba, créé en 2015 à la Philharmonie – Cité de la Musique de Paris et conçoit le livre-disque Mémoires de Bobba (édité chez Actes Sud) en collaboration avec le photographe.
Il est en 2016 lauréat du prix d’Encouragement à de jeunes artistes de l’Académie des Beaux-Arts, et reçoit en 2017 le prix Nouveau Talent Musique de la SACD.

Voir le catalogue

Après avoir travaillé comme pianiste de jazz et accompagnateur, Hervé Lavandier passe l’essentiel de sa carrière à travailler pour la télévision (il est compositeur de la musique de certaines séries d’animation phares comme Oggy et les cafards, Les Zinzins de l’espaceLes Nouvelles aventures de Lucky LukeLes Daltons ou encore Minuscules) ou le cinéma (Tous à l’ouestPour un fils et Minuscule – La Vallée des fourmis perdues qui remporte en 2015 le César du meilleur film d’animation).
À côté de l’audiovisuel, Hervé Lavandier crée de la musique 

Toggle Content

Toggle Content